Journée mondiale de l’eau

21 mars 2021 Méditation - Écrit par Daniel Dufeu

Journée mondiale de l’eau

L’eau est une ressource naturelle essentielle à la survie de l’homme.  Elle est indispensable au maintien de la vie sur terre. Pour certains d’entre nous, elle est tellement accessible qu’on ne pense même pas que cette eau est une richesse extraordinaire. Pourtant, ce privilège s’accompagne d’une grande responsabilité. Nous devons protéger ce bien commun, arrêter de polluer les océans, fleuves, les lacs, les rivières, les sources. Nous devons retrouver ce sentiment sacré, cette attitude de reconnaissance et de gratitude envers ce cadeau précieux de la nature.

Est-ce qu’on apprécie vraiment l’eau? Souvent, on ne se rend compte de sa valeur que lorsqu’elle vient qu’à nous manquer. La répartition de l’eau sur terre est inégale. Dans certains pays, plusieurs personnes, surtout les femmes, n’ont pas le luxe d’ouvrir un robinet et de voir couler en abondance ce précieux fluide. Elles doivent faire chaque jour, des kilomètres à pieds pour aller chercher de l’eau potable. http://ecoloodi.org/distance-collecte-eau/

L’eau circule sans arrêt sur la Terre. Elle se renouvelle et se recycle en suivant un cycle naturel : l’évaporation, la condensation, les précipitations, le ruissellement, l’infiltration et la circulation souterraine. L’eau douce représente moins de 3 % de la totalité de l’eau sur Terre. « Notre planète bleue est ainsi, avant tout, la planète de l’eau salée. L’ensemble des eaux douces représente donc 2,8% du volume global. Dans ce faible pourcentage, les glaces et les neiges permanentes représentent 2,1% et l’eau douce disponible 0,7%. La moitié de ces 0,7% est constituée d’eaux souterraines. » https://fr.wikipedia.org/wiki/Cycle_de_l%27eau

Ces chiffres nous font comprendre à quel point cette ressource est rare, précieuse et qu’il est de notre devoir de la protéger.

L’utilisation de l’eau dans les cérémonies

L’eau est utilisée dans plusieurs cérémonies comme un élément purificateur. Aujourd’hui, plusieurs mères donnent naissance à leur enfant dans l’eau. La cérémonie du baptême se fait par immersion ou par aspersion avec l’eau. En Inde et dans plusieurs pays, les rites d’ablution sont des rituels de purification. « Chez les Égyptiens, la toilette des morts symbolise, universellement, la purification de l’âme avant son voyage dans l’au-delà. » http://academie-eau.org/fr/rites_et_pratiques-84.html

« Parce qu’elle possède de grands pouvoirs d’absorption et de transmission, l’eau a été de tout temps utilisée pour les opérations magiques. Les pouvoirs d’absorption et de transmission de l’eau sont réels et que nous devons apprendre à les utiliser pour le bien. Vous le savez, les prêtres utilisent l’eau pour bénir les fidèles. Puisqu’elle a la propriété de retenir les courants et les influences que l’on introduit en elle, elle peut devenir le support des paroles de bénédiction. Vous aussi, vous pouvez utiliser ces pouvoirs de l’eau pour faire un travail de magie blanche. » [1]

Du point de vue de la science initiatique

Du point de vue de la science initiatique, l’eau représente le principe féminin, le côté réceptif, magnétique, le cœur, l’âme, les sentiments. C’est le symbole de l’amour, c’est pourquoi on dit de ne jamais tarir la source en soi, symboliquement : de ne jamais cesser d’aimer.

Le Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov nous invite à méditer sur l’eau. Il nous dit que l’on peut se servir de l’eau pour notre travail spirituel. Par exemple : « après vous être bien lavé les mains, prenez un verre d’eau pure, de préférence de l’eau de source, tenez le verre dans la main gauche et plongez-y un ou deux doigts de la main droite en vous concentrant sur une qualité que vous aimeriez acquérir, un progrès que vous voudriez réaliser, ou même simplement pour améliorer votre santé. » [2]

« Lorsque vous vous servez à boire, prenez l’habitude de tenir votre verre quelques secondes dans la main en disant : « je te salue, gentille eau, pure et vivante, toi servante de Dieu, introduis en moi la pureté . » [3]

« Même en si petite quantité, cette eau représente toutes les eaux de la terre, car symboliquement, magiquement, une seule goutte suffit pour nous lier à tous les fleuves, à tous les lacs, à tous les océans. Concentrez-vous sur l’eau de cette coupe pleine, saluez-la pour qu’elle devienne encore plus vivante, vibrante, dites-lui combien vous l’admirez, combien vous la trouvez belle, demandez-lui de vous donner sa clarté, sa transparence. Ensuite, après vous être bien lavé les mains, vous pouvez toucher cette eau, y plonger vos doigts avec la pensée que vous entrez en contact avec son corps éthérique, que vous absorbez ses vibrations, que vous vous en imprégnez. Si vous faites cet exercice avec un sentiment sacré, vous sentirez votre corps vibrer en harmonie avec toute la nature, vous serez allégé, purifié, et même votre cerveau fonctionnera mieux. Vous pouvez aussi la boire en pensant que vous établissez ainsi des communications avec les forces vives de l’univers. Buvez-la lentement, avec la conscience que vous recevez ce fluide cosmique qui abreuve et nourrit toutes les créatures. » [4]

Lorsque nous prenons un bain ou sous la douche, nous pouvons aussi nous adresser à l’eau avec beaucoup de respect en demandant à l’ange de l’eau de laver toutes les impuretés de notre corps physique et tous les sentiments désharmonieux dans notre cœur, afin que l’amour désintéressé s’installe en nous et que nous nous sentions limpides, cristallins et bienveillants envers toutes les créatures. Nous éprouverons alors une sensation de pureté, de légèreté, de transparence.

À lire : L’eau mémoire de nos émotions, de Masaru Emoto

https://www.shamengo.com/fr/video/leau-parle-a-travers-les-cristaux-que-je-forme/

 Citation sur de l’eau versée dans des flacons en verre sur lesquels des mots bienveillants sont inscrits.

« L’eau semble comprendre correctement ce qui est exposé – en ce cas, le sentiment de gratitude – et enregistre l’information. L’eau ne reconnaît pas le mot qu’elle « voit » comme une simple inscription, elle en comprend plutôt le sens. Quand l’eau se rend compte que le mot véhicule une bonne information, elle forme des cristaux. Peut-être l’eau est-elle capable aussi de sentir le cœur de la personne qui a écrit le mot. Tandis que nous exposions l’eau à un grand nombre de mots et que nous prenions des photos des cristaux obtenus, mes yeux furent attirés par une photo, plus belle encore que toutes celles que j’avais vues. J’étais fasciné par sa beauté. Le cristal était totalement ouvert comme une fleur éclose. C’était comme si l’eau étendait complètement ses mains pour exprimer sa joie. Les mots que nous avions exposés à l’eau étaient « amour et gratitude ».

« Dans ma recherche, il devient clair que l’eau s’améliore ou se détériore selon l’information qu’elle reçoit. Cela me porte à croire que nous, êtres humains, sommes également affectés par l’information que nous recevons, car 70 % d’un corps d’adulte est composé d’eau. » [5]

[1]  Omraam Mikhaël Aïvanhov, pensée du mardi 24 janvier 2006, Éditions Prosveta
[2]  Omraam Mikhaël Aïvanhov, pensée du dimanche 4 décembre 2016, Éditions Prosveta
[3] Omraam Mikhaël Aïvanhov, Izvor, »Les révélations du feu et de l’eau » p 148, Éditions Prosveta
[4] Omraam Mikhaël Aïvanhov, pensée du 12 novembre 2016, Éditions Proveta
[5] Masaru Emoto, « L’eau mémoire de nos émotions », page 24 -25.

 

Commentaires (2) :

  1. MIMB Emmanuel (22 mars 2021) :

    En vérité en vérité !
    Merci

  2. EVELYNE (22 mars 2021) :

    Que de choses belles et puissantes à incarner chaque jour. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page