Devenir un modèle solaire

24 mars 2021 Conscience - Écrit par Henriette Dufeu

Devenir un modèle solaire

Le soleil est une source illimitée d’énergie et présentement, dans le monde, grâce à des centrales solaires thermiques et photovoltaïques, nous emmagasinons et transformons cette énergie pour produire de la chaleur, du froid et de l’électricité. Si nous avons compris l’importance des rayons du soleil comme source d’énergie renouvelable, pourquoi ne pas l’utiliser comme ressource, comme modèle dans la pratique spirituelle.

Dans l’enseignement du philosophe et Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov, le soleil et le point de vue héliocentrique sont au centre de sa philosophie. Le soleil, symboliquement parlant, est l’image la plus parfaite de la divinité. Il est le cœur de notre univers, la source inépuisable de vie qui éclaire, réchauffe, purifie et vivifie toutes les créatures. Il donne sa lumière, sa chaleur et sa vie à tous les êtres sur la terre, sans jugement et sans discrimination. « Il est le modèle le plus puissant qui nous montre le chemin vers ce qui est le plus pur, le plus lumineux et le plus sublime . » [1]

Le soleil représente le côté spirituel, la partie la plus divine de notre être, notre Moi supérieur qui est fait d’amour, de sagesse, de puissance et de vertus. Nous pouvons par la méditation, la prière et la contemplation, par des exercices d’imagination et d’identification, rétablir le lien avec cette partie de nous-même. Omraam Mikhaël Aïvanhov nous dit « qu’en allant chaque matin au lever du soleil, on se rapproche du centre de la vie qui est Dieu lui-même et nous marchons vers notre propre centre afin que notre intelligence s’illumine, que notre cœur connaisse la joie et la paix et que notre esprit soit fort et libre. »

Lorsque le soleil se lève, c’est toute la vie qui s’éveille. Dans la nature les oiseaux chantent, tout renaît et l’être humain reprend ses activités.

Rien n’est comparable à un lever de soleil et bien que ce spectacle se soit déroulé des centaines de fois devant mes yeux, il me semble toujours que je le regarde pour la première fois. Lorsque je repense à tous ces instants bénis où, pendant un congrès spirituel au domaine du Bonfin (centre international des congrès spirituels de la FBU.) dès l’aube, nous montions en silence sur le rocher de la prière, je revis des moments uniques et incomparables.

Parfois, il faisait encore nuit et levant les yeux vers le ciel nous contemplions les dernières étoiles qui scintillaient, avant que le ciel ne se colore de nuances orangées. L’air était pur et frais. Chaudement habillés et enveloppés dans des couvertures, nous nous installions en position de lotus pour mieux nous concentrer. L’instant était magique, béni par la présence du Maître. Dans la paix, le calme et le silence, nous respirions profondément et nous restions attentifs pour capter les premiers rayons solaires. Dès l’instant où le soleil s’approchait de l’horizon, une lueur de plus en plus éclatante éclairait le ciel puis, comme un diamant étincelant, le premier rayon caressait notre visage dans un moment de grâce.

S’élevant au-dessus du monde, le soleil majestueux et royal nous inondait de sa lumière puissante. Les particules de vie qui circulaient dans l’atmosphère matinale semblaient pénétrer en nous. À la moindre inspiration, une énergie subtile nous remplissait de force, de joie et de chaleur. Tout notre être ressentait une illumination, une profonde et sincère gratitude envers cette Intelligence Cosmique qui a créé tant de beauté, de poésie et de richesses pour toutes les créatures.

Aucune expérience ne peut se comparer à ce spectacle grandiose, c’est une véritable communion avec le monde divin, avec l’esprit du Christ qui selon la science initiatique habite dans le soleil. Il faut, au moins une fois dans sa vie, faire l’expérience de se baigner consciemment dans les ondes que nous envoie le soleil, d’absorber sa lumière, de vibrer avec lui, de le regarder avec amour, de boire (symboliquement) ses rayons en imaginant que sa lumière imprègne et purifie tout notre être. C’est une nouvelle méthode parmi les meilleures avec laquelle nous obtenons intérieurement des transformations extraordinaires.

Dans le livre Les Splendeurs de Tiphérêt, Omraam Mikhaël Aïvanhov nous donne plusieurs exercices que nous pouvons faire au lever du soleil.

Nous pouvons, en nous concentrant sur la lumière, la faire entrer dans notre tête et imaginer qu’elle rayonne dans toutes les cellules de notre cerveau chassant ainsi toutes les pensées négatives. Ensuite, on la fait descendre dans notre cœur en imaginant qu’elle nettoie toutes les émotions négatives de peine, de souffrances, de possessivité, de jalousie, de tristesse, de déception pour faire place à des sentiments de joie, de bonheur et de paix. On peut aussi la faire pénétrer dans nos poumons et puiser des énergies illimitées pour renouveler nos forces et ainsi devenir plus vivant et plus résistant.

Nous pouvons aussi envoyer cette lumière non seulement à tous ceux que nous aimons, notre famille, nos enfants, nos amis, nos collègues, mais encore à nos patrons, à tous les dirigeants des pays, à tous ceux qui souffrent, tous ceux qui cherchent et tous ceux qui espèrent. En faisant ce travail, nous sentons que notre cœur se dilate, que la lumière augmente en nous, que notre conscience s’élargit à l’infini et que l’amour que nous projetons est sans limites et englobe le monde entier. [2]  Gratitude…

[1] Omraam Mikhaël Aïvanhov, conférence du 12 juillet 1965
[2] Henriette Dufeu, « Une nouvelle humanité se lève » éditions Ariane p155

Commentaires (4) :

  1. Evelyne (25 mars 2021) :

    Un mot, MERCI !

  2. Zohar (26 mars 2021) :

    Une magnifique description de la beauté du lever de soleil. Moi aussi je suis allé dans ce centre de lumière où j’ai respiré l’air pur de la côte d’Azur. Votre explication me donne l’envie d’y retourner encore.

    • Henriette Dufeu (26 mars 2021) :

      Que de beaux souvenirs à revivre à travers notre pensée et notre imagination. Merci et belle journée.

  3. MIMB Emmanuel (26 mars 2021) :

    Super

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page