Surya yoga : la conscience du vivant !

22 mars 2021 - Écrit par Lise Gardner

Surya yoga : la conscience du vivant !

À chaque période de 7 ans, la science nous dit que les cellules de notre corps physique sont entièrement renouvelées. Notre corps fabrique constamment de nouvelles cellules. Tous les jours, nous absorbons de nouveaux éléments, par la nourriture, par l’eau, par l’air et par le feu. Pourquoi sommes-nous toujours les mêmes ? Confrontés aux mêmes faiblesses et souffrances ? À différentes périodes de ma vie, je me suis souvent posée cette question : suis-je une victime ou la créatrice de ma vie ?

Suivre un modèle : le soleil

Dans la vie, dans la nature, dans notre organisme, dans les organisations sociales, c’est le supérieur qui dirige l’inférieur. Là, où nous constatons un manque de respect de cette loi naturelle, par exemple dans certaines organisations humaines, nous trouvons des faiblesses et la désharmonie. Lorsque certaines cellules de notre corps physique sont déficientes ou qu’elles décident de vivre uniquement pour elles-mêmes, c’est le désordre. La matière se soumet à l’esprit. L’esprit modèle la matière. C’est une loi naturelle.

Le soleil est au centre de notre système solaire et c’est lui qui apporte la vie à la terre. Sans lui, rien n’existe. Il est le centre, la source, une représentation magnifique de la Divinité. En nous déplaçant pour le contempler, par mimétisme, nous nous lions à notre propre centre, notre moi supérieur. C’est grâce au Surya yoga que j’ai compris cette loi si importante. Très jeune, je cherchais un modèle à suivre. Je souhaitais m’améliorer, m’épanouir, me libérer et évoluer.   Dans l’école spirituelle d’Omraam Mikhaël Aïvanhov, j’ai trouvé ce modèle solaire. J’ai appris à me déplacer vers ce centre d’abondance et de vie divine, à me nourrir d’éléments supérieurs et subtils distribués par le soleil. En le considérant comme le représentant de la source divine, le centre de la vie, et en voulant devenir comme lui, lumineux, vivant et chaleureux, j’ai créé un lien. Ce n’est peut-être pas encore très réussi, mais en continuant des milliers d’années… j’espère y arriver ! C’est tellement inspirant et énergisant de prier et méditer dans la nature à l’aube. Maintenir dans mon esprit cette image de la source solaire, pleine de vie. Rien ne se compare à ces moments. Le soleil distribue, partout dans l’espace, des particules d’une nature si vivante, si lumineuse et si pure, elles nous remplissent d’une telle vitalité et d’une telle puissance énergétique. Avec tout notre cœur et notre âme, renouvelons-nous entièrement en chassant nos vieilles cellules fatiguées !

Se nourrir d’éléments supérieurs

Tous les éléments sur la terre ont leur origine dans le soleil, mais à l’état éthérique, une qualité supérieure de la matière.   Le défi est d’apprendre à se nourrir de cette quintessence si précieuse qui vient du soleil. « C’est très simple, ce n’est même pas la peine de connaître quels éléments rétabliront votre santé, cela n’a aucune importance ; vous montez, vous montez par la pensée jusqu’à ces régions les plus fines, les plus délicates, les plus subtiles, et là, vous attendez, vous vous exposez, et alors, votre âme et votre esprit, qui sont des chimistes et des médecins très compétents et qui connaissent exactement la nature de toutes les substances éthériques, captent ce qui vous est nécessaire et laissent de côté le reste.  Vous attendez, dans l’amour, la soumission, la joie, la confiance, et quelque temps après, quand vous revenez, vous sentez que quelque chose s’est rétabli, apaisé, renforcé.  Voilà comment il faut s’y prendre. »[1]

S’entourer de la lumière solaire : les 7 couleurs

La première conférence du Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov en France, en 1938, fut sur la lumière du soleil et la source. La lumière du soleil est composée de 7 couleurs, 7 vertus. En passant à travers un prisme équilatéral dont la pointe est tournée vers le bas, nous apercevons les 7 couleurs qui composent la lumière solaire. En méditant sur ces couleurs pures et puissantes, nous pouvons améliorer notre état physique et psychique en attirant de l’univers ces vertus. « En allant chaque matin au lever du soleil, en regardant comment il s’entoure lui-même d’une aura formidable pleine de couleurs merveilleuses, vous devez vous dire : “Moi aussi, je veux m’entourer des plus belles couleurs : le violet, le bleu, le vert, le jaune, l’orange, le rouge…” Et, longtemps, très longtemps, vous vous baignez dans cette lumière, vous imaginez qu’elle rayonne et s’étend très loin, et que toutes les créatures qui se trouvent dans cette atmosphère en bénéficient, que tous ceux qui vous fréquentent ou entrent en contact avec vous d’une manière ou d’une autre, pourront recevoir des bénédictions. De cette façon, votre aura vous sert de protection et en même temps elle est une bénédiction pour les autres, parce que grâce à elle vous pouvez aider les créatures. »[2]

Pour faire cet exercice avec l’imagination et avoir une idée juste de la bonne teinte, regardons à travers un prisme.   La lumière solaire se divise en 7 couleurs magnifiques en passant à travers le prisme.  Ces 7 couleurs correspondent à 7 puissances psychiques ou vertus. En cliquant sur ce lien, malgré la simplicité du petit vidéo, vous pourrez avoir une bonne idée de ces couleurs.

Comprendre le lien entre nos corps psychiques et le corps physique

Depuis très longtemps, les initiés et les maîtres spirituels nous enseignent que notre corps physique est entouré d’une énergie faite de matière subtile, le corps éthérique. Lorsque nous ressentons la joie, l’amour et la souffrance, c’est grâce à notre corps astral, le corps des émotions. Nous pensons grâce à un corps énergétique encore plus subtil, le corps mental. Ce sont ces corps subtils qui influent, de façon bénéfique ou non, sur notre corps physique. Ces forces psychiques influencent d’abord l’état de nos cellules, de nos organes et finalement de nos systèmes (respiratoire, cardiaque, musculaire, etc.). « Voilà pourquoi nous insistons tellement sur la qualité des pensées, des sentiments, et des actes aussi, bien sûr, car les pensées et les sentiments sont des forces qui déclenchent certains appareils qui agissent à leur tour sur l’organisme, sur les glandes endocrines, le système nerveux, etc.… et il s’ensuit tel état d’harmonie ou de désharmonie, d’ordre ou de désordre. Il y a bien actuellement quelques chercheurs qui travaillent dans cette direction, mais ils ne sont pas écoutés. Plus tard, la Faculté adoptera officiellement leurs théories, on n’étudiera plus que ces facteurs subtils que sont la pensée et le sentiment, on créera de nouvelles branches d’études, avec des laboratoires et des techniques spéciales, et tous reconnaîtront que la science ésotérique avait des bases solides et véridiques. En attendant, on se moque d’elle tant qu’on peut. »[3]

Devenir le créateur de notre vie

Bruce Lipton est reconnu comme un leader dans le rapprochement entre la science et l’esprit.   Il est l’auteur des livres « La biologie des croyances » et « Évolution spontanée ».   Ses recherches, menées à l’École de médecine de l’Université de Stanford, ont joué un rôle précurseur dans le développement de l’épigénétique, la nouvelle biologie, qui explore l’influence de l’environnement sur la cellule. « Dès lors, nous ne sommes donc pas esclaves de nos gènes ni de nos comportements autodestructeurs » (Lipton, 2006, 166). « Car si nous créons le paradis sur terre, alors la terre deviendra un paradis. Voilà pourquoi la nouvelle science est importante. Elle nous rend notre pouvoir. Nous ne sommes plus des victimes de nos vies. Nous les maîtrisons, car nous pouvons changer nos pensées, nos comportements et nos croyances. En les changeant, nous modifions notre métabolisme et devenons les maîtres de nos vies. »[4] Cliquer sur ce lien pour visionner un extrait La nouvelle biologie cellulaire du Dr. Bruce Lipton.

Se renouveler grâce au Surya yoga

Les études scientifiques prouvent que nos cellules sont intelligentes. Elles ne font que répéter ce que l’homme lui enseigne par son exemple. La science de l’épigénétique nous indique que nous ne sommes pas esclaves de nos gènes si nous devenons conscients de nos conditionnements hérités de nos milieux. Nous sommes les créateurs de notre vie. Nous pouvons créer notre environnement, vivre des expériences stimulantes et enrichissantes.

Le Surya yoga est une méthode de régénération pour l’être humain, instaurée et développée en Occident par le Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov.  En nous nourrissant d’éléments supérieurs venus du soleil, en nous approchant de notre propre centre, nous mettons en mouvement nos centres et corps subtils, qui à leur tour, agissent sur nos glandes et nos différents systèmes du corps physique.

Je me suis inspirée des oeuvres suivantes pour écrire cet article : La lumière, esprit vivant; Centres et corps subtils; Centres et corps subtils (audio) ; Méditation au lever du soleil (audio); Les splendeurs de Tiphéreth.

Je vous invite à écouter un extrait de la conférence « C’est au lever du soleil que l’on renouvelle nos cellules ».  Conférence improvisée par le Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov, le 8 avril 1980 en France.

[1] Omraam Mikhaël Aïvanhov.  Les Splendeurs de Tiphéreth, Œuvres complètes, tome X, p.31.

[2] Omraam Mikhaël Aïvanhov.  Les Splendeurs de Tiphéreth, Œuvres complètes, tome X, p.83.

[3] Omraam Mikhaël Aïvanhov.  Les Splendeurs de Tiphéreth, Œuvres complètes, tome X, p.31.

[4] Bruce Lipton est enseignant en Biologie Cellulaire à la faculté de Médecine de l’Université du Wisconsin.

Il a reçu le prestigieux «Goi Peace Award» en l’honneur de sa contribution scientifique à l’harmonie du monde.

Commentaires (3) :

  1. Charles (30 mars 2021) :

    Bonjour,
    Observer le soleil directement n’est pas une pratique anodine quant au danger pour les yeux.
    Pourriez-vous donner une technique d’observation solaire?
    A savoir: doit-on l’observer directement? combien de temps observer? Les conditions? Etc.
    Merci pour votre site internet.
    Cordialement,
    Charles

    • Lise Gardner (30 mars 2021) :

      Bonjour Charles

      Merci de vos commentaires et de vos questions pertinentes.
      Comme plusieurs autres personnes, j’ai eu le privilège de pratiquer la méditation au lever du soleil en présence du Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov. À partir du premier rayon du soleil et la fin de la méditation, c’est-à-dire lorsque le Maître se retournait vers nous pour nous parler, de 40 à 60 minutes s’étaient écoulées.

      La méditation au lever du soleil se fait lorsque la nature nous offre un ciel dégagé, principalement, du printemps au début de l’automne. Le soleil dans le plan physique est un modèle, une image pour atteindre le soleil spirituel.
      – la méditation débute à l’aube, avant le lever du soleil ;
      – au moment où nous apercevons le premier rayon du soleil, on peut imaginer le boire ;
      – au moment où le soleil apparaît, il est préférable de porter de bons verres solaires (lunettes de soleil) pour se protéger les yeux ;
      – pendant la méditation, alterner les yeux ouverts et les yeux fermés. Nous regardons le soleil pendant quelques instants, nous captons sa beauté, sa lumière, son rayonnement et ensuite nous méditons les yeux fermés quelques instants, en nourrissant cette image en soi. Ne pas regarder continuellement le soleil pendant la méditation.
      – les exercices de respiration se font après la méditation environ de 30 à 50 minutes après le premier rayon du soleil.

      J’espère que ce un court survol a répondu à quelques unes de vos questions. Je vous invite à consulter le livre intitulé LA NOUVELLE TERRE publié aux éditions Prosveta. Cette référence contient des méthodes, des exercices, des formules et des prières. Vous aurez accès à tout un nouveau savoir spirituel que le Maître a transmis au cours de ses nombreuses conférences improvisées.

      Bonnes méditations !

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page