Surya yoga (témoignage)

15 mars 2021 - Écrit par Lise Gardner

Surya yoga (témoignage)

Les nouvelles idées

Comme plusieurs spiritualistes, j’aime méditer, prier, me concentrer sur des sujets élevés.   L’artiste en moi vibre à l’harmonie, la beauté et la pureté de la nature. Le Surya yoga m’offre une combinaison adaptée à mes deux intérêts. Grâce à la pratique de ce yoga, j’ai appris à me nourrir de cette pure beauté, qu’est la lumière divine que l’astre solaire nous offre chaque matin, distribuée partout dans l’univers. Après plusieurs années, j’en ressens les effets positifs. Au début, je devais fournir beaucoup d’efforts, sans résultats apparents. Je ne pouvais pas concentrer ma pensée. Dans les faits, c’est elle qui ne voulait pas accepter certaines idées nouvelles. C’était bien sûr inconscient. Je n’arrivais pas à concevoir qu’une étincelle divine m’habite. Je ne comprenais pas comment mon égo matériel, si imparfait, était lié à Dieu, l’absolu, l’Éternel, l’Omniscient, le Tout-Puissant, le Créateur du ciel et de la terre. Il y avait dans mon esprit, un chaînon manquant.

Conférence sur l’individualité et la personnalité

C’est en France, au début des années 1980, lors d’une conférence improvisée du maître Omraam Mikhaël Aïvanhov sur la personnalité et l’individualité que j’ai compris et accepté le concept de l’unité, du lien avec Dieu. Grâce au rapport entre nos deux natures, inférieure et supérieure, nous pouvons recevoir les effluves célestes de la divinité. Au moment où j’ai accepté l’idée d’un lien existant entre ces deux pôles, j’ai eu la conviction que le Ciel s’ouvrait sur l’immensité infinie. « Sachez désormais que le soleil nous aide énormément pour arriver à rétablir ce pont entre nous et notre Moi supérieur. Sans son aide, l’homme passera peut-être encore des milliers d’années dans la philosophie de la séparativité, et jamais il ne trouvera cette plénitude qu’il recherche. Il doit introduire en lui cette philosophie de l’unité universelle, ce point de vue qui consiste à se sentir un avec le Créateur, avec toutes les entités lumineuses, les anges, les archanges, les divinités… Grâce à cette philosophie, il se rapproche rapidement, efficacement de la source, il brûle les étapes… »[1]  Cette conférence a joué un rôle central dans ma vie. Une fois ce déclic fait dans ma conscience, j’ai souhaité sincèrement approfondir ce savoir sacré et créer ce pont. J’ai eu la chance d’avoir totalement confiance aux paroles du maître et désiré ardemment prendre ce chemin lumineux de libération. À l’âge de 20 ans, comme plusieurs autres amis, j’ai décidé de rejoindre un groupe.  Chaque matin, du printemps à l’automne, nous pratiquions ensemble les exercices spirituels du Surya yoga, en plein air, au lever du soleil.

Les vertus du Surya yoga

Au Québec, pendant l’été, nous devons nous lever à 4 h du matin pour méditer au lever du soleil. Je vous confirme que notre détermination, notre force et notre courage se renforcent dans ces conditions ! C’est en consacrant du temps à ces exercices que j’ai ressenti, au fil des années, les vertus curatives du Surya yoga. Dans les faits, plusieurs qualités psychiques augmentent : la foi, la volonté, l’amour spirituel. La pensée devient libre et lumineuse.   Et plus nous le pratiquons, plus nous prenons conscience de ses bienfaits, plus le goût et l’intérêt pour ce yoga augmentent. On ne peut plus s’en passer, c’est un besoin, une nourriture. Très souvent, à la suite d’une méditation au lever du soleil, je sens une capacité de réflexion fluide et je trouve facilement des solutions efficaces aux problèmes du quotidien. Toute la journée, je sens en moi une énergie lumineuse qui m’habite et m’inspire. Je manifeste plus facilement la gentillesse et la bonté. Ma voix est plus libre et expressive. Je me souviens de la période où j’enseignais la musique dans les classes du primaire et du secondaire. Selon les années, je devais préparer entre 250 et 500 étudiants de différents niveaux aux examens et concerts de chorale de fin d’année. Les matins où je pratiquais la méditation au lever du soleil, j’étais émerveillée de constater qu’à chaque fois, en plus de sentir une douce puissance lumineuse m’habiter, j’avais un sentiment de fierté, de joie profonde. Souvent, les élèves me regardaient avec plus de respect et d’obéissance. Je me suis toujours demandée ce que les enfants et les jeunes percevaient en moi dans de tels moments.

Exercice formidable !

Aucune autre activité ne peut se rapprocher du Surya yoga pour notre santé physique et psychique. Dans toutes nos occupations : distraction, lecture, musique, nous recueillons des forces, des substances et des énergies. Si nous étudions la nature des éléments que nous recevons en de tels moments, nous constatons que rien ne peut se comparer à ce que nous offrent les rayons du soleil. Grâce à la qualité lumineuse, pure, vivante et puissante des rayons du soleil, nous pouvons remplacer tout ce qui est usé, impur, maladif et ancien en nous. « Maintenant je vous donnerai une méthode qui vous aidera : quand vous irez le matin voir le soleil se lever, pensez que vous êtes déjà là-haut, et que, du haut du soleil, vous regardez, sur le Rocher, cet être qui est vous : vous vous dédoublez, vous vous séparez de votre corps, vous vous amusez à vous regarder et vous souriez de vous-même en disant : “Oh ! Le pauvre, regardez-moi ça, comme il est petit, comme il est drôle ! Et dire que c’est moi !… Mais je vais l’aider, je vais l’aider !”  Et déjà par cet exercice d’imagination vous commencez à rétablir le pont, chaque jour… Combien de temps prendra cette reconstruction, on ne sait pas, car ce n’est pas avec du fer, du béton ou de l’acier qu’elle doit se faire, mais avec une autre matière, la plus subtile, celle du plan mental.  Vous êtes tous appelés pour ce travail; y a-t-il des candidats pour aller jusque-là ?»[2]

Pour notre évolution, Omraam Mikhaël Aïvanhov nous projette un point de vue aux possibilités insoupçonnées et nouvelles.  Pour approfondir ce sujet et en savoir plus sur le Surya yoga, je vous invite à consulter les œuvres de cet auteur aux Éditions Prosveta.  Pour écrire cet article je me suis inspirée de :  Les Splendeurs de Tiphéret (œuvre complète, tome X) ; Nature humaine et nature divine (collection Izvor) ; Méditations au lever du soleil (livre audio) ; Le yoga du soleil (coffret de trois CD).   La science sacrée du yoga du soleil, pratiqué du printemps à l’automne, est présentée sous une forme accessible, compréhensible et adaptée à notre vie occidentale.

[1] Omraam Mikhaël Aïvanhov.  Les Splendeurs de Tiphéret, œuvres complètes tome X, Fréjus, 1977, p.46.

[2] [2] Omraam Mikhaël Aïvanhov.  Les Splendeurs de Tiphéret, œuvres complètes tome X, Fréjus, 1977, p.46.

Commentaires (4) :

  1. NKODIA (17 mars 2021) :

    Merci ma soeur. Je suis un adepte de ce yoga. Je remercie peofondément notre Maitre pour sa détermination à faire de nous des êtres solaire grâce à cet exercice.

    • Lise Gardner (17 mars 2021) :

      Bonjour NKODIA. Merci de votre commentaire et bon Surya yoga !

  2. Jacques Bogenez (17 mars 2021) :

    Je te connaissais bien des talents, mais celui de l’écriture, je te le découvre, bravo, c’est vraiment inspirant !
    Merci de t’être dévoilée un peu, et je sais que notre pudeur d’apprenti-disciple, nous retient de le faire plus souvent, alors, l’avenir t’appartient !

  3. Lise Gardner (18 mars 2021) :

    Merci cher Jacques de ton commentaire et de tes encouragements ! C’est tellement merveilleux de constater ce que l’Enseignement du Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov fait sur nous tous. Avec ces vérités sacrés, nous faisons des petites perles de lumière et pouvons les distribuer chacun à notre manière. Merci encore de nous lire !

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page